retour aux groupes

My Ugly Clementine

Pop, Rock / Autriche (Vienne)
My Ugly Clementine
Top 1OFév
My Ugly Clementine

Liens

Streaming

À propos de

Artistes comparables

Courtney Barnett, Sleater-Kinney, Pavement

Freestyle

rock alternatif, indie sunshine pop

" Une bouffée de fraîcheur qui mêle indie college rock et pop bubblegum moderne "

Peu de groupes sont capables de toujours préférer l’authenticité aux mondanités sans jamais se départir d’un joyeux sourire, comme c’est le cas des quatre musiciennes qui composent My Ugly Clementine et représentent le meilleur de la scène musicale autrichienne actuelle : Sophie Lindinger est la compositrice et le cerveau du groupe, surtout connue pour son rôle dans le duo indie-pop Leyya. Elle est entourée de Mira Lu Kovacs (5K HD, Schmieds Puls), Kathrin Kolleritsch (KEROSIN95) et Nastasja Ronck (Lucid Kid). Ensemble, elles proposent une approche indie pop-rock/ post-punk rafraîchissante et raffinée avec une basse groovy, des guitares accrocheuses et joyeuses et des rythmes entraînants.

Avec un tel CV de tous les membres du groupe, il n’est pas étonnant que leur premier concert prévu à Vienne en 2019 ait affiché complet après seulement quelques heures de vente, et ce avant même que leur premier single Never Be Yours ne soit entendu. Ce premier titre est instantanément devenu le numéro 1 des charts FM4, et a ouvert les portes des festivals les plus prisés d’Autriche comme de toute l’Europe (par exemple le Reeperbahn Festival). Le premier album du groupe, Vitamin C, sorti en mars 2020, est un enfant du college rock des années 90, avec ses généreuses touches pop ensoleillées portant des paroles sérieuses livrées avec une ouverture décontractée. L’intimité, l’importance d’être bienveillants envers les autres et la nature changeante de nos relations dans la vie – y compris celles que nous entretenons avec nous-mêmes – sont au coeur de ce travail.

Leurs textes parlent de confiance en soi (“Cause in my world we live along and care ’bout us”, chantent-elles dans Who) et des stéréotypes auxquels les femmes – en réalité tout le monde – sont confrontées dans la société (“just because I have smaller hands, doesn’t mean I can’t do what my male friends can”, rappellent-elles dans Playground). My Ugly Clementine nous apaise pourtant grâce à un son insouciant, mais c’est avant ce regard brut et vulnérable dans le miroir qui nous saisit le plus dans leur musique. 

 

En janvier 2021, l’album Vitamin C de My Ugly Clementine fut nommé pour la 11e édition du prix du meilleur album indépendant européen de l’année de l’association IMPALA, et la décision est attendue en mars (en début d’année, MYC fut également l’un des nommés pour les Music Moves Europe Talent Awards).

Depuis ses tout premiers enregistrements, My Ugly Clementine montre un penchant pour l’écriture de chansons profondément émotionnelles et évocatrices de personnes et de situations précises. Le 11 décembre 2020, le groupe autrichien a sorti le titre I Am Boring qui explore le thème de l’absence de communication, une chanson parfaite pour tous les cœurs brisés.

Ce morceau est avant tout doux et direct, mais il explose une fois le refrain arrivé, dans attitude rock n’ roll passionnée. Sa mélodie est contagieuse, avec une batterie lunaire, une guitare flottante, un chant doux et des cymbales chatoyantes qui reflètent l’amour du groupe pour les chansons pop riches voire luxuriantes mais dans le même temps simplement orchestrées.

Sa production permet à cette chanson de déborder de ses propres frontières et d’atteindre le monde de son auditeur avec une sensibilité quasi visuelle. C’est un morceau doucement en colère, une explosion d’individualité et de confiance, de connaissance et de compréhension, gracieuse et élégante.

Les superbes mélodies de My Ugly Clementine brillent de tous leurs feux dans des chansons qui parviennent dans le même temps à être dépouillées et brutes,  mais aussi toujours musicalement sophistiquées.