retour aux groupes

Sofie

Pop / Autriche (Vienne)
Sofie
  • Top 1OSep
Sofie

Liens

Streaming

À propos de

Artistes comparables

Gary Wilson, Ariel Pink, Nico, Anna Karina

Freestyle

electro-pop indie expérimentale

" Une réécriture de la bubblegum pop dans le style de la chanson française "

Sofie Fatouretchi est née en Californie de parents iraniens et autrichiens, et a grandi entre les États-Unis et Vienne, qui est aujourd’hui son port d’attache. Elle y travaille comme artiste, programmatrice musicale et DJ. Imprégnée de musique et de musicalité pendant la plus grande partie de sa vie, cette chanteuse talentueuse a longtemps travaillé dans ce secteur sous diverses formes et s’y est construit un CV varié.

Animatrice de radio pour la  station FM4 de l’ORF, ainsi que pour la radio londonienne NTS, elle a étudié à l’Université des arts appliqués. Elle possède une formation classique d’instrumentiste et joue du violon au sein de l’Orchestre philarmonique de Vienne. En 2016, elle dirige la compilation Sofie’s SOS Tape pour le label londonien Stones Throw, dans laquelle on retrouve le morceau Abeja, produit en collaboration avec le producteur de hip-hop Mndsgn. Cette vie colorée et cette expérience musicale variée se retrouvent déclinées avec nonchalance dans ses créations personnelles. L’œuvre de Sofie dévoile une délicieuse collection de chansons nonchalantes influencées par la pop des années 60, 70 et 80 et bourrées d’arrangements lo-fi, d’agréables synthés analogiques, de piano staccato, de longues lignes de basse et de guitares douces.

Dans son premier album, Cult Survivor, sorti en juin 2020, elle navigue au sein de toute une gamme inattendue d’influences. Elle y incarne une déesse froide à la Nico, régnant sur un décor électro-pop brumeux imprégné de l’underground lugubre des années 70, dans une production lo-fi maison qui rappelle les techniques de Gary Wilson et où elle s’amuse à revisiter le style de la chanson française en termes purement indies.

Tout ici passe au filtre du kaléidoscope de sa créativité : des synthés des années 80 dans Guest, des riffs psychés dans Hollywood Walk Of Fame, des airs d’Otis Redding dans Georgia Waves, avec des paroles tirées de sa propre vie et inspirées par la façon dont Serge Gainsbourg et Carole King sont capables de transmettre des histoires simples mais vivantes. « See you in my dreams/ see you in my rear-view mirror », chante-t-elle dans Asleep, ou encore « Near death and other experiences/ I need your existence », dans 99 Glimpses. Sofie est tout cela : extrêmement talentueuse, merveilleusement Leftfield.