Actualités

Le festival radio Tilto Namai met en avant le renouveau de la scène indie lithuanienne

5 min read


Le festival radio Tilto Namai met en avant le renouveau de la scène indie lithuanienne

A la mi-novembre, au plus fort du confinement, plusieurs dizaines de musiciens ont joué à l’occasion du festival radio Tilto Namai. Ce festival de musique lituanienne indépendante s’est tenu à Vilnius, la capitale de la Lituanie. Palanga Street Radio – une radio communautaire en ligne – l’a diffusé pendant quinze heures en continu. Aujourd’hui, les auditeurs ont la possibilité de découvrir tous les interprètes qui y ont pris part sous la forme d’une compilation numérique.  

Cette compilation comprend les performances live de certains des groupes indépendants lituaniens les plus enthousiasmants du moment  – Solo Ansamblis, Monikaze, Kabloonak, Kamanių Šilelis, EGOMAŠINA, Vilniaus Energija et Garbanotas :

  • Solo Ansamblis est dans son genre unique : une « danse triste » qui invite tout le monde à danser dans l’obscurité, comme si personne ne regardait. Chaque représentation entraîne les auditeurs dans une rêverie audiovisuelle où les lumières, la fumée et la scénographie sont tout aussi importantes que la musique. Ses deux albums et sa dernière vidéo, Dansingas, ne laisseront personne indifférent.

  • Monikaze est un projet polyvalent d’élecro solo, qui a récemment débuté avec l’album Chicken Wings et a soutenu des artistes tels qu’Alger, First Hate et Ten Walls. La musique de Monikaze peut être décrite comme de l’avant-pop, inspirée par l’IDM, l’electronica ou encore (entre autres styles) le jazz avec des combinaisons entrelacées de sons et de voix synthétiques et acoustiques.

  • Avec trois albums à son actif, Kabloonak crée une musique poétique et sensible où se réfugient ceux dont les cellules grises sont épuisées par les rythmes difficiles de la ville moderne.
  • Le duo d’indie folk électrifiée Kamanių Šilelis vient de sortir son troisième album intitulé 9. Ils chantent en lituanien et utilisent des instruments traditionnels d’ici et d’ailleurs tels que l’ukulélé et le didgeridoo dans leurs concerts. Il peut parfois leur arriver de transformer même des objets ménagers quotidiens en instruments.

  • EGOMAŠINA – le travail d’un trio qui navigue entre les genres du rock garage, du post-punk et de la synthwave, dont chaque chanson présente des riffs puissants et des lignes de synthétiseur intenses qui jouent avec les idées préconçues de ses auditeurs. Créé seulement en 2019, le groupe a déjà sorti deux albums.

  • Welcome to Lithuania – le dernier album du duo de rap d’avant-garde et de musique électronique expérimentale et post-ironique Vilniaus Energija est sorti sous une forme peu commune: celle d’un pointeur laser. Jouant d’un vide juridique, le groupe a très officiellement déposé le nom d’une célèbre société énergétique lituanienne comme étant le sien et l’utilise désormais à des fins créatives.

  • Le groupe de rock psychédélique Garbanotas a tourné dans la plupart des pays européens; il est celui qui a le plus voyagé de la compilation. Il a sorti quatre albums à ce jour et s’est associé à des artistes tels que Jack White, Unknown Mortal Orchestra et Cigarettes After Sex. Pour cette compilation, ils ont fait le choix d’une improvisation sauvage de 16 minutes avec un chant principal exceptionnel qui ont déjà fait la renommée de leurs prestations en live devant un public toujours nombreux.

 

À partir d’aujourd’hui, la compilation est disponible à l’écoute sur Spotify, iTunes, Deezer et d’autres services de streaming, et une playlist de chansons comportant des vidéos animées uniques a également été publiée sur Youtube. Cette compilation est la meilleure occasion de découvrir et d’explorer la grande qualité de la musique indie lituanienne.

Print